Macron s'entretient avec Scholz sur la crise de l'énergie lundi en visioconférence

Emmanuel Macron va s'entretenir lundi après-midi par visioconférence avec le chancelier allemand Olaf Scholz de la crise énergétique et de la solidarité européenne pour y faire face, a indiqué l'Elysée.

Macron s'entretient avec Scholz sur la crise de l'énergie lundi en visioconférence
©D.R.

Leur échange, prévu à 15H00, "portera sur la situation énergétique en Europe et sur les actions déjà conduites, au niveau national comme européen, pour préserver la sécurité d'approvisionnement, agir sur les prix de l'électricité et maintenir une pleine solidarité entre États membres. Ils aborderont les mesures complémentaires qui pourront être prises pour protéger les ménages et les entreprises", a indiqué la présidence française.

Emmanuel Macron a présidé vendredi un conseil de défense sur les moyens d'éviter les coupures contraintes de gaz et d'électricité cet hiver.

La France pourra "éviter des mesures contraignantes" grâce "à la sobriété et la solidarité européenne", notamment avec des échanges avec l'Espagne et l'Allemagne, a déclaré à l'issue de la réunion Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transitition énergétique.

La France a "avec ces deux pays d'importants échanges de gaz et d'électricité, et nous avons conclu que cette solidarité réciproque devra être renforcée dès cet hiver", a-t-elle précisé.

Les ministres de l'énergie de l'UE se retrouveront le 9 septembre pour discuter de la situation lors d'une réunion extraordinaire. La Commission européenne propose de plafonner une partie des prix de gros de l'électricité, d'adopter des tarifs réglementés pour les plus fragiles et de renforcer les mesures incitatives pour réduire la consommation, selon un projet consulté par l'AFP.

Le commissaire européen à l'Economie Paolo Gentiloni a assuré samedi que l'Union européenne était "bien préparée" en cas d'arrêt total des livraisons de gaz russe, grâce au stockage et aux mesures d'économie d'énergie.

De son côté, le gouvernement allemand a annoncé dimanche qu'il allait débloquer 65 milliards d'euros en faveur du pouvoir d'achat face à la crise énergétique.

Après de laborieuses négociations au sein de la coalition, il envisage aussi de mettre à contribution les profits exceptionnels des entreprises énergétiques, ce que ne prévoit pas le gouvernement français à l'heure actuelle.

Le géant russe Gazprom a annoncé que le gazoduc Nord Stream, reliant la Russie au nord de l'Allemagne, qui devait reprendre du service ce week-end après une nouvelle interruption de trois jours pour des opérations de maintenance, sera finalement "complètement" arrêté jusqu'à la réparation d'une turbine de ce pipeline vital pour l'approvisionnement des Européens.