Poutine ne prévoit pas d'assister aux funérailles d'Elizabeth II

Le président russe Vladimir Poutine ne prévoit pas d'assister aux funérailles d'Elizabeth II, attendues dans une dizaine de jours à Londres, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Belga

"L'option (de son déplacement) n'est pas envisagée", a-t-il simplement indiqué lors d'un point-presse, alors que le président russe fait figure de paria en Occident depuis l'offensive contre l'Ukraine. La veille, M. Poutine avait salué la mémoire de la reine, décédée jeudi à 96 ans.

"Pendant de nombreuses décennies, Elizabeth II jouissait à juste titre de l'amour et du respect de ses sujets, ainsi que d'une autorité sur la scène mondiale", a-t-il communiqué jeudi. "Les événements les plus importants de l'histoire récente du Royaume-Uni sont inextricablement liés au nom de sa Majesté."

Le porte-parole du Kremlin a indiqué vendredi ne pas savoir à ce stade si un représentant du gouvernement russe se rendrait aux funérailles d'Elizabeth II, alors que les détails de la cérémonie n'ont pas encore été communiqués par les services du nouveau roi Charles III.

"Tout cela doit encore être annoncé d'une manière ou d'une autre par les services du roi, par les autorités du Royaume-Uni", a indiqué M. Peskov. Si le porte-parole a loué face aux journalistes "la sagesse" et "l'autorité" mondiale de la reine, "des qualités dorénavant rares sur la scène internationale", il a également estimé qu'elle n'occupait pas une "place (particulière) dans le coeur des Russes".