Dans ces pays qui ne veulent pas de Charles comme roi, c’est plus facile à dire qu’à faire

Au début de son règne, Elizabeth II était la souveraine de trente-deux pays. Ils n’étaient que quatorze à sa mort, en plus du Royaume-Uni, et d’aucuns se demandent ce que Charles III pourra sauver de cet héritage qui représente encore un quart des États membres du Commonwealth.

Dans ces pays qui ne veulent pas de Charles comme roi, c’est plus facile à dire qu’à faire
©AFP
Cette organisation, fondée en 1931, réunit très majoritairement, en effet, des pays qui, comme l’Inde ou l’Afrique...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité