Jimmie Åkesson, l'homme qui a mené l'extrême droite aux portes du pouvoir en Suède

Les Démocrates de Suède, "briseurs de politiquement correct", sont devenus le premier parti du bloc de droite à l'issue des élections du 11 septembre. Une ascension qu'ils doivent à leur patron. Dédiabolisés, ils négocient leur soutien, voire leur participation, à un gouvernement emmené par les conservateurs.

Jimmie Åkesson, l'homme qui a mené l'extrême droite aux portes du pouvoir en Suède
©AFP
Le temps des pestiférés est révolu en Suède. Le parti d'extrême droite, qui s'est rendu incontournable en séduisant 20,5 % des électeurs, ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité