L’EuroPride défie son interdiction par le régime: "Ici, il reste très difficile d’affirmer son homosexualité et dans les campagnes, la situation est même carrément invivable"

Les organisateurs comptent défiler samedi malgré le refus des autorités.

Jean-Arnault Dérens, correspondant dans les Balkans
L’EuroPride défie son interdiction par le régime: "Ici, il reste très difficile d’affirmer son homosexualité et dans les campagnes, la situation est même carrément invivable"
©AP
Mardi après-midi, la Première ministre prenait la parole devant la Conférence internationale pour les droits humains, organisée dans le cadre de la semaine de l'EuroPride qui, pour la première fois, se déroule dans un pays des Balkans occidentaux. Ana Brnabic...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité