La Commission recommande de restreindre davantage l'accès des Russes aux visas européens : “La situation est grave en termes de menaces pour notre sécurité”

Depuis que le président russe Vladimir Poutine a commencé à gonfler les rangs de l’armée russe avec des milliers de réservistes, les pays frontaliers de la Russie ont été confrontés à une hausse des arrivées d’hommes.

La Commission recommande de restreindre davantage l'accès des Russes aux visas européens : “La situation est grave en termes de menaces pour notre sécurité”
©AP
"Nous sommes dans une situation grave en termes de menaces pour notre sécurité". Ylva Johansson, commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, a ainsi posé le cadre, avant de décrire la manière dont les Vingt-sept devraient gérer les demandes de visas court séjour déposées par des Russes, dont beaucoup fuient désormais la mobilisation militaire pour la guerre en Ukraine. Un mot d'ordre : la fermeté. Selon les recommandations de la Commission, les États membres doivent se montrer extrêmement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité