"Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre"

Ce matin, lors d'une interview chez nos confrères de France Inter pour la sortie de son prochain livre, Michel Cymes est revenu sur la crise Covid-19 et il n'a pas mâché ses mots.

Antoine Demanez
"Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre"
©Nathalie GUYON/FTV

À l'occasion de la sortie de son livre ce mercredi, Michel Cymes, animateur, médecin mais aussi ambassadeur santé Paris 2024, est revenu ce matin sur la crise Covid-19 chez nos confères de France Inter. Victime de bashing durant cette période sanitaire plus qu'éprouvante et qui n'est toujours pas réellement finie, le médecin explique : "Je ne sais pas si j'ai déçu du monde, il y a eu durant cette période du Covid où j'ai eu un gros bashing où on m'a collé comme un scotch à une chaussure, le mot grippette, finalement ce sont les réseaux sociaux qui ont fait croire que je n'avais plus aucune crédibilité... Cela vient d'un tweet de Nadine Morano". Il explique qu'il y a eu des enquêtes et que sa cote de popularité avoisine les 95% auprès de son public. Il s'agissait selon lui de l'effet des réseaux sociaux.

Michel Cymes est également revenu sur la rencontre entre le Président français et Didier Raoult durant la crise sanitaire : "Ça a été une très grosse erreur pour Emmanuel Macron d'aller voir Didier Raoult, parce que ça l'a crédibilisé...". Avant de conclure :"Il serait temps qu'un médecin qui dit des conneries à la télé soit convoqué dès le lendemain au Conseil de l'Ordre".