"Je me suis vu reprocher d’être qui je suis": Boris Venon, élu socialiste français, abandonne son poste

Il a confié être victime d’injures, de menaces et d’agressions homophobes et racistes. Il jette l’éponge.

Sébastien Gobert
"Je me suis vu reprocher d’être qui je suis": Boris Venon, élu socialiste français, abandonne son poste
Je me suis vu reprocher d'être qui je suis." C'est avec une émotion contenue que Boris Venon a saisi le micro à la fin d'une séance du conseil municipal des Mureaux, le 28 septembre, afin de confier "un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité