Cent ans après la marche sur Rome, la nostalgie fasciste reste vivace en Italie

Un siècle après la prise du pouvoir par Mussolini, des millions d’Italiens continuent à vouer un culte au dictateur.

Valérie Dupont
Benito Mussolini (deuxième en partant de la gauche) et ses camarades fascistes lors de la Marche sur Rome.
Benito Mussolini (deuxième en partant de la gauche) et ses camarades fascistes lors de la Marche sur Rome. ©Unknown author, Public domain, via Wikimedia Commons
Trois fois par an, Mirko Santarelli réunit ses "brigades" à Predappio. "Nous nous retrouvons pour rendre hommage à Benito Mussolini : le 29 juillet pour son anniversaire ; le 28 avril, la date de sa mort ; et le 28 octobre pour célébrer la marche sur Rome", détaille l'organisateur de ces commémorations qui est aussi propriétaire d'un bar à Forli. "C'est ici, à Predappio qu'est né...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité