"Un puissant symbole": Un militant écologiste s'accroche au mât du drapeau français au-dessus du Panthéon à Paris

Un militant écologiste a mis en berne le drapeau français présent sur le toit du Panthéon à Paris et s'est accroché à son mât lundi matin, ont constaté plusieurs médias français.

Panthéon

"Ce puissant symbole a été choisi afin de souligner la gravité du danger qu'encourt la population française à l'heure où aucune mesure importante n'est prise par le gouvernement pour enrayer le réchauffement climatique", a tweeté lundi le groupe Dernière Rénovation sur Twitter.

Le nom du groupe a été choisi en référence à sa demande de procéder rapidement à des rénovations énergétiques dans le bâti en France.

Des photos publiées par le collectif montrent un militant de 24 ans attaché au mât du drapeau situé au sommet du Panthéon. Il en a finalement été délogé par un pompier.

"Plus aucun doute scientifique ne subsiste quant au caractère funeste et inédit de ce qui nous attend si nous n'agissons pas. Catastrophes météorologiques à répétition, territoires familiers devenus inhabitables, manque d'eau et de nourriture", écrit encore Dernière Rénovation.

"Si je mets le drapeau en berne aujourd'hui, c'est parce qu'on devrait être en deuil pour tous les gens qui meurent déjà tous les ans d'inondations, d'incendies, de famines, bref du dérèglement climatique", précise Sasha, l'activiste à l'origine de l'action.

En juillet, le collectif avait interrompu une étape du Tour de France dans le Gers. Une militante s'était également accrochée à un filet lors de la dernière édition de Roland-Garros.