La Moldavie subit la pression des oligarques et des forces pro-russes

Des manifestations ont lieu chaque semaine contre le pouvoir pro-européen.

La présidente de la Moldavie, Maia Sandu
La présidente de la Moldavie, Maia Sandu ©AFP
Je vous attends tous dimanche, à 14 heures, devant la présidence", lance Ilan Shor, cravate rouge autour du cou, dans une vidéo publiée sur YouTube mardi dernier. "Maia Sandu ne représente plus le peuple de la République de Moldavie. Nous allons nous battre ensemble et vaincre ce mal du nom de Sandu", poursuit en russe cet oligarque, même s'il ne pourra pas se rendre lui-même à Chisinau, ayant fui la justice après avoir été condamné pour le détournement de 1 milliard d'euros des banques moldaves en 2014. Caché...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité