Missile tombé en Pologne: Alexander De Croo appelle au calme, "rien n’indique que la Belgique est en danger"

Le Premier ministre Alexander de Croo a pris la parole après qu'un missile soit tombé en Pologne, à la frontière ukrainienne, mardi soir.

Bruxelles - Cabinet du Premier Ministre: Alexander de Croo (Open VLD) - Premier Ministre belge. Le premier revient sur les mesures mises en place afin lutter contre la hausse des tarifs de l'energie qui n'ont cesses d'augmenter depuis l'annexion de l'Ukraine par la Russie le 24 fevrier 2022. A Bruxelles - 16 rue de la Loi, le mercredi 21 septembre 2022 (JC Guillaume)
Alexander De Croo a adressé un message aux Belges après que deux missiles ont atterri en Pologne, faisant deux morts. ©JC Guillaume

Alexander De Croo s’est exprimé au micro de VTM ce mardi soir, quelques heures après l’annonce de l’atterrissage d'un missile – potentiellement d’origine russe – sur le sol polonais, à la frontière avec l’Ukraine. En explosant, le missiles a fait deux morts.

"Nous envoyons évidemment tout notre soutien à nos amis polonais", a d’abord indiqué le Premier ministre, qui avait déjà pris la parole sur Twitter plus tôt dans la soirée, pour condamner "l'incident" et présenter ses condoléances aux proches des victimes.

"Maintenant, premièrement, nous allons bien analyser ce qu’il s’est passé aujourd’hui, avant une éventuelle réaction. Car pour le moment, il y a encore beaucoup d’incertitude. Était-ce intentionnel ? Y a-t-il eu autre chose ?", a-t-il expliqué, avant d’appeler les Belges à garder leur sang-froid : "Nos ambassadeurs analysent la situation de près, et avant tout, je tiens à dire que rien n’indique qu’une menace pèse sur notre pays […] J’appelle donc au calme. Il n’y a pas d’indication d’un éventuel danger en Belgique".