L’Union européenne se dirige vers une confrontation inédite avec la Hongrie autour de la question de l’état de droit

D’ici la fin de l’année, la Commission et les Vingt-sept doivent décider s’ils privent Budapest de 7,5 milliards d’euros de fonds européens et s’ils lui donnent accès à 5,8 milliards d’euros de fonds de relance.

L’Union européenne se dirige vers une confrontation inédite avec la Hongrie autour de la question de l’état de droit
©AFP
Pendant combien de temps l’Union européenne (UE) peut-elle encore éviter d’aller au clash avec la Hongrie au sujet de l’état de droit ? Vendredi, les ministres des Affaires européennes réunis à Bruxelles ont à nouveau fait le point sur la situation dans ce pays, que le Premier ministre Viktor Orban est accusé d’entraîner dans une dérive autocratique depuis plus d’une décennie. Cette audition était la cinquième organisée dans le cadre de l’Article 7 du traité de l’UE, censé être l’arme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité