L’Écosse ne pourra pas organiser un référendum d’autodétermination

La cour suprême britannique a estimé que le parlement écossais ne disposait pas des droits pour organiser un référendum sans l’accord de Londres. Mais la Première ministre indépendantiste Nicola Sturgeon ne baisse pas les bras.

Coup de tonnerre sur l’Écosse. Le référendum sur l’indépendance du 19 octobre 2023 annoncé cet été par la Première ministre écossaise et présidente du Parti national écossais (SNP) Nicola Sturgeon n’aura pas lieu. Mercredi, la cour suprême britannique a en effet refusé à son gouvernement le droit d’organiser un vote sans l’accord de son homologue britannique. “Le parlement écossais n’a pas le pouvoir de légiférer pour organiser un référendum sur l’indépendance...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité