La barrière “anti-migrants” d’Orbán, une passoire ?

Malgré plus d’un milliard et demi d’euros investis, la barrière hongroise apparaît de plus en plus inefficace.

Corentin Léotard
Des gardes-frontière hongrois aux abords de la barrière "anti-migrants"
Des gardes-frontière hongrois aux abords de la barrière "anti-migrants" ©AFP
15 septembre 2015. Les médias du monde entier se pressent au poste frontière de Horgoš-Röszke, entre la Serbie et la Hongrie, pour saisir le moment où les policiers hongrois vont sceller la clôture de quatre mètres de haut censée barrer la “Route des Balkans” aux milliers de migrants, Afghans et...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité