L'Italie est placée en confinement et durcit les règles pour les personnes qui ne respectent pas la législation en cours.

Quarante-huit personnes pourraient faire les frais d'une amende suite au non-respect des règles imposées en Italie et en Sicile dans ce cas-ci particulièrement : elles ont été verbalisées mardi dans les rues de Porto Empedocle, petite ville de l'ouest de l’île, pour avoir suivi un cortège funèbre, indiquent des médias italiens. 

Selon l'agence AGI, le cortège se déplaçait vers le cimetière quand des carabiniers, alertés par des passants, sont intervenus pour verbaliser ces personnes. Le parquet d'Agrigente va engager des poursuites pénales contre celles-ci selon AGI toujours.

Les contrevenants risquent jusqu'à trois mois de prison et une amende de 206 euros.

Les autorités ont en effet interdit les rassemblements, et donc les enterrements, afin d’endiguer l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 9.000 contaminations et 463 morts dans le pays.