Dans un communiqué, la police a indiqué mener "une enquête approfondie sur les différents incidents et leurs circonstances".

"L'équipe de l'enquête dirigée par le ministère public garde toutes les options ouvertes, mais n'a pour le moment pas d'indications directes d'un motif terroriste", a-t-elle ajouté.

Le niveau de menace terroriste aux Pays-Bas est demeuré inchangé après ces attaques, selon la chaîne RTL Nieuws.

La police a indiqué avoir été initialement alertée sur une attaque au couteau, mais "sur place, il s'est avéré que quatre autres attaques au couteau s'étaient produite dans le voisinage immédiat", faisant au total cinq victimes.

"L'une des victimes est morte sur le coup, les quatre autres ont été emmenées à l'hôpital", a ajouté la police.

Les services d'urgence ont accouru sur les lieux et deux hélicoptères médicaux ont atterri dans un parc proche des célèbres musées Van Gogh et Rijksmuseum.

Les restaurants du secteur étaient fermés au moment des attaques en raison des restrictions dues au coronavirus.

Les Pays-Bas ont connu plusieurs attaques terroristes ces dernières années, notamment une attaque au couteau contre deux touristes américains à la gare d'Amsterdam en 2018 par un Afghan qui a ensuite été emprisonné.

La capitale a également connu une récente vague de criminalité, dont l'attaque d'un fourgon de transport de fonds à Amsterdam cette semaine, au cours duquel un suspect a été tué après une course-poursuite spectaculaire avec la police.