La scène se déroule dans un bar à Saint-Denis, une commune française limitrophe de Paris, mercredi soir. Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, est pris à partie par plusieurs clients du café. Les invectives fusent: " Casse-toi de mon bar, casse-toi de ma ville, Benalla !" À cela, une jeune femme ajoute: " On n'en a rien à foutre du programme de M. Benalla, à partir du moment où M. Benalla s'est déguisé en flic pour aller casser du gaucho place de la Contrescarpe", en référence aux incidents du 1er mai 2018, qui a valu une mise en examen à M. Benalla.

Dans la vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, l'ancien collaborateur du président français semble garder son calme. Mais sur Twitter, ce dernier relaie l'incident d'une manière des plus virulentes: "Ce soir à Saint-Denis, dans un bar du centre-ville pendant que j'échangeais avec des habitants, 3 gauchos (tendance punk à chien qui pue la pisse), ont réussi à foutre un bordel incroyable… cette ville a vraiment besoin d'ordre, et on va en mettre."

Pendant l'altercation, un proche de Benalla, Houari Guermat, candidat centriste aux municipales à Saint-Denis, était témoin des faits: "Tout le monde a gardé son calme malgré les insultes incessantes de ces ivrognes", partage-t-il sur Twitter.