Les autorités avaient ordonné au bout d'une demi-heure la dispersion de la manifestation, en raison du "non-respect des mesures" de distanciation sociale contre la pandémie de Covid-19, ce qui avait donné lieu à des "agressions contre les forces de l'ordre" et des arrestations.

Au total, 59 personnes ont été interpellées pour atteinte à l'ordre public, voies de fait contre des agents des forces de l'ordre et libération de prisonniers, entre autres, selon un bilan communiqué dimanche.

Des plaintes ont aussi été déposées à l'encontre de 150 autres personnes à Berlin.

Environ 900 policiers allemands avaient été déployés durant quatre rassemblements contre l'action israélienne dans la bande de Gaza. Deux des manifestations se sont déroulées dans le quartier populaire de Neukölln, dans le sud de la ville.