L'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel n'élira sans doute pas de nouveau président avant décembre. 

Le successeur d'Annegret Kramp-Karrenbauer devait être désigné lors d'une assemblée spéciale fin avril, reportée à cause de la pandémie de Covid-19. Une réunion de parti est programmée pour décembre dans la ville de Stuttgart et la présidente Kramp-Karrenbauer envisage désormais d'y effectuer l'élection. Le parti conservateur allemand devait normalement choisir son nouveau président lors d'un congrès extraordinaire, mais selon Annegret Kramp-Karrenbauer, une assemblée spéciale n'est plus nécessaire si cette dernière devait se tenir plus tard cet été.

Mme Kramp-Karrenbauer a toutefois fait remarquer que la question de la présidence du parti de centre-droit allemand n'avait que très peu d'intérêt actuellement au regard de la crise provoquée par le coronavirus.

Celle qu'on surnomme 'AKK' est arrivée à la tête du parti fin 2018 mais a annoncé son départ plus tôt cette année après le fiasco lié aux élections dans le Land de Thuringe.

Les principaux candidats pour lui succéder sont Armin Laschet, ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l'ancien ministre fédéral de l'Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire Norbert Röttgen ainsi que Friedrich Merz, ancien président du groupe politique CDU/CSU au Bundestag.