Un homme a été placé en détention en Allemagne après avoir annoncé sur internet qu'il allait commettre une attaque contre des musulmans inspirée de celle de Christchurch (Nouvelle-Zélande), a annoncé lundi l'Office central de lutte contre le terrorisme.

Le suspect, âgé de 21 ans, a été placé en détention samedi après avoir été interpellé à Hildesheim (Basse-Saxe). Des armes, qui "pourraient avoir été achetées pour exécuter ses plans d'attaque", ont été découvertes à son domicile, a précisé l'Office dans un communiqué.

Cet homme avait annoncé lors d'une discussion en ligne sur internet qu'il préparait une attaque contre des musulmans, inspirée de celle commise en mars 2019 à Christchurch, au cours de laquelle 51 personnes avaient été tuées dans deux lieux de culte. "Il avait l'intention d'agir de la même manière", selon l'Office.

Les enquêteurs policiers ont aussi trouvé sur ses appareils électroniques "des fichiers à contenu d'extrême droite".

Le terrorisme d'extrême droite est considérée par les autorités allemande comme la menace numéro un pesant sur la sécurité du pays.

Plusieurs attaques ont été menées ces derniers mois. En juin 2019, un élu conservateur favorable à l'accueil de migrants a été assassiné à domicile. Le suspect est proche de la mouvance néonazie.

En octobre 2019, le jour de Yom Kippour, un homme, lui aussi proche de l'extrême droite, avait tenté de pénétrer dans une synagogue de Halle pour y commettre un massacre. Faute d'avoir pu entrer dans le lieu de culte, il avait tué une passante et l'employé d'un snack, avant d'être interpellé.

En février à Hanau, près de Francfort, un homme a tué neuf personnes, toutes d'origine étrangère, dans plusieurs fusillades visant des bars à chicha, avant de se donner la mort.

D'autres attaques de ce type ont pu en revanche être déjouées ces derniers mois.