Alexandre Loukachencko, le président contesté par la rue du Bélarus, n'a cherché à parler à aucun dirigeant européen pour évoquer la crise politique, mais ces dirigeants discutent avec son puissant voisin russe, a déclaré jeudi la chancelière allemande Angela Merkel.

M. "Loukachenko n'a cherché à parler à aucun d'entre nous", a-t-elle regretté, aux côtés du président français Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse commune dans le sud-est de la France, ajoutant qu'il "est clair que nous disons à Poutine que nous cherchons le dialogue", avec le président du Bélarus.