Même si elle a déclaré ne pas vouloir se présenter à la présidentielle de 2022, Anne Hidalgo continue à inquiéter le camp du président. Selon plusieurs membres du parti, la maire de Paris serait l'une de ses principales adversaires à la présidentielle puisqu'elle serait en mesure de rassembler la gauche autour d'elle. 

"Hidalgo est la plus dangereuse", confie un poids lourd du gouvernement Castex au Parisien. Pour un autre parlementaire de la majorité, "ce serait effectivement une erreur de la sous-estimer". "Il faut la prendre très au sérieux. C'est une mauvaise maire, mais ce serait une excellente candidate", confirme un haut cadre de la République en marche.

"C'est une femme politique solide qui a gagné deux élections à Paris. L'entourage de Macron la surveille, c'est certain", déclare un député LREM.

Pour rappel, en juin dernier, Anne Hidalgo a été confortablement réélue maire de Paris jusqu'en 2026.

Avec sa connaissance des rouages de la politique, Anne Hidalgo pourrait donc faire de l'ombre à Emmanuel Macron et devenir la première femme présidente de la Vème République. A condition qu'elle se présente bien sûr... Réponse dans quelques mois !