Les rencontres permettront de "réaffirmer l'engagement des Etats-Unis envers leurs alliés et partenaires européens quant à leurs objectifs partagés", a précisé dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat, Ned Price.

Le secrétaire d'Etat participera - en présentiel - à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan les 23 et 24 mars, et rencontrera la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell.

Auprès de l'Otan, M. Blinken devrait évoquer ses "inquiétudes à propos de la Chine et de la Russie, ainsi que le changement climatique, la cybersécurité, la lutte contre le terrorisme et la sécurité énergétique", a indiqué Ned Price.

Sa rencontre avec les hauts responsables de l'UE devrait quant à elle porter principalement sur la pandémie de Covid-19, la reprise économique et le "renforcement de la démocratie".

Après avoir virtuellement rencontré ses homologues et voisins canadien et mexicain, s'être rendu au Japon et en Chine, le chef de la diplomatie américaine poursuit donc sa tournée des alliés des Etats-Unis, soucieux de transposer en actes l'engagement du président Joe Biden à resserrer des liens distendus sous l'ère Trump.

M. Blinken rencontrera également à l'occasion de ce déplacement son homologue belge, Sophie Wilmès.

Cette rencontre devrait avoir lieu mercredi après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.