L'homme qui a tué à coups de couteau quatre fonctionnaires au sein de la préfecture de police de Paris jeudi, avant d'être abattu, s'était "converti à l'islam il y a 18 mois", a-t-on appris de source proche du dossier.

Né en Martinique, cet agent administratif de 45 ans était informaticien au sein du département technique travaillant à la direction du renseignement de la préfecture de Paris (DRPP), et souffrait de surdité.

Il a été abattu dans la cour de la préfecture de police par un policier.

Ce fonctionnaire n'avait "jamais présenté de difficulté comportementale", ni "le moindre signe d'alerte", a déclaré le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.


Ce quadragénaire résidait dans le Val d'Oise où une voisine, interrogée par l'AFP, l'a présenté comme une "personne ordinaire, quelqu'un de très calme".