De huit à 30 ans de prison ont été requis à l'encontre des trois accusés jugés à ses côtés devant la cour d'assises spéciale de Paris, soupçonnés, eux, d'avoir aidé Ayoub El Khazzani et Abdelhamid Abaaoud, coordinateur de cette attaque et des attentats du 13-Novembre, à rejoindre la Belgique depuis la Syrie.