Et ce sont des Belges qui ont été pris à partie, à en croire France 3 Provence Alpes Côte d'Azur, présent sur place. Tout est parti d'un désaccord après le match, qui s'est déroulé sans le moindre problème, lorsque l'équipe marseillaise a annoncé à la table des marques qu'elle venait de l'emporter 13-1. Rien de plus faux pour les Belges, qui assurent que ce sont eux qui avaient gagné la partie face à des adversaires "les yeux rouges bourrés".

Pour mettre fin aux tensions, les organisateurs ont alors décidé... d'exclure les deux équipes ! C'est à cet instant que les choses ont dérapé. "En partant, ils nous ont menacés, ils se sont mis à courir après nous avec leurs boules. Ils les ont tapés pendant trois minutes, on criait à l'aide, mais personne ne bougeait", raconte une amie des trois Belges au sujet de la triplette marseillaise.

"C'était la corrida"

"Ils sont malades les gars, ils sont montés à deux sur moi. C'était la corrida...", s'est offusqué un autre Belge, qui avait la jambe ensanglantée.

La Croix Rouge est arrivée sur place une vingtaine de minutes plus tard pour soigner les blessés. De l'aveu même des organisateurs, c'est la première fois qu'ils assistent à une telle bagarre. Les joueurs marseillais risquent la suspension à vie. L'équipe belge compte porter plainte.