Un chauffeur de bus du réseau de Bayonne, agressé dimanche soir par plusieurs personnes à un arrêt, est en état de mort cérébrale, a-t-on appris lundi de source policière.

Une personne a été interpellée, d'autres agresseurs présumés sont en fuite, a précisé cette source, selon qui la victime, quinquagénaire, a été rouée de coups et grièvement blessée à la tête après avoir refusé d'admettre des usagers qui n'avaient pas de titre de transport et n'étaient pas porteurs de masques.

Le conducteur de ce Tram'bus, long véhicule articulé, était inconscient au moment de sa prise en charge par les secours et a été transporté dans un état très grave au centre hospitalier de la Côte Basque, à Bayonne.

Le réseau de bus "Chronoplus", qui dessert l'agglomération de Bayonne, Biarritz et Anglet, est fortement perturbé lundi par un mouvement de retrait du personnel, avec au moins 9 lignes à l'arrêt selon le site internet du réseau. Beaucoup de bus sont restés au dépôt lundi matin.

Une enquête a été confiée au commissariat de Bayonne.