"Nous n'avons pas besoin d'aucun gouvernement étranger, d'aucun médiateur", a affirmé M. Loukachenko lors d'une réunion gouvernementale, cité par l'agence étatique Belta. Mercredi, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne avaient proposé un plan de médiation prévoyant la création d'un "conseil national" pour régler la crise politique en cours.