Le Premier ministre britannique Boris Johnson a promis mercredi que le Royaume-Uni sortirait de l'Union européenne le 31 octobre "quoi qu'il arrive", avec ou sans accord.

"Ce que le monde entier veut, c'est en finir avec ce sujet (...) et passer à autre chose. C'est pourquoi nous sortirons de l'UE le 31 octobre quoi qu'il arrive", a déclaré le chef du gouvernement lors de la conférence du Parti conservateur à Manchester. Ce mercredi, Boris Johnson doit présenter au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, son "projet final". Il a précisé que la seule alternative à ce plan était une "sortie sans accord". Le Royaume-Uni y est "prêt", a-t-il ajouté.

"Nous ne devons avoir aucun doute sur le fait que l'alternative (au plan) est une sortie sans accord. Ce n'est pas l'issue que nous voulons, ce n'est pas l'issue que nous cherchons, mais laissez-moi vous dire que c'est une issue à laquelle nous sommes prêts", a-t-il déclaré lors du congrès du Parti conservateur à Manchester (nord-ouest de l'Angleterre) à moins d'un mois de la date prévue du Brexit.