Le Premier ministre britannique Boris Johnson, fervent défenseur d'une sortie de l'Union européenne pour son pays, va bientôt dévoiler une giga-campagne de promotion pour un "no-deal", la plus grande depuis la Seconde Guerre mondiale, révèle le média britannique The Telegraph.

Via cette vaste opération de "propagande", l'ancien maire de Londres souhaite réunir le plus possible de citoyens britanniques derrière son projet. 

Une source gouvernementale anonyme a expliqué au quotidien d'information que Johnson s'apprêterait à lancer une campagne de 110 millions d'euros, soit la plus importante depuis la Seconde Guerre mondiale. 

Cette "fuite" n'a pas tardé à faire réagir, notamment la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, qui parle sur Twitter "de gaspillage financier scandaleux".