Depuis plusieurs semaines, l’intention de Boris Johnson de suspendre le Parlement britannique remue le Royaume-Uni dans tous les sens.

Les citoyens britanniques sont sortis dans les rues. L’acteur Hugh Grant s’en est publiquement pris au premier ministre, n’hésitant pas à lui écrire que le Royaume-Uni en avait ras-le-bol de lui et de son "petit groupe d'officiers branleurs". De leur côté, les députés de l’opposition n’ont cessé de crier leur indignation sur les bancs parlementaires et sur Twitter.

Lundi soir, les députés britanniques devaient se prononcer sur l’organisation d’élections législatives anticipées. Peu importe l’issue du vote, l'emblématique speaker de la Chambre des communes, John Bercow, avait déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas, après dix années à trôner dans le siège de président.

La dernière séance du Parlement s’annonçait explosive. Elle l’a été. Le Parlement a finalement bien été suspendu pour cinq semaines, jusqu’au 14 octobre, comme le souhaitait le premier ministre. Les députés de l’opposition s’y seront opposés jusqu’au bout. Retour sur cette soirée animée au sein du Parlement britannique.

Sans surprise, les députés ont voté contre de nouvelles élections. Il revenait ensuite au président, John Bercow, le devoir de prononcer la suspension de l’assemblée. Le président de la Chambre des communes a rappelé que cette suspension n’était pas "classique" et qu’il s'agissait de "la plus longue depuis des décennies".

John Bercow et les députés conservateurs ont ensuite quitté l’assemblée sous les cris des députés de l’opposition "Honte à vous". Une feuille où on pouvait lire "silenced" a été symboliquement déposée sur le siège du président pour dénoncer la mise sous silence de l’assemblée.



Bercow a ensuite repris sa place mais a peiné à s’exprimer, souvent interrompu par des députés de l’opposition révoltés.


Une dernière surprise dans cette soirée agitée. Alors que les bancs de l’assemblée n’étaient plus qu’à moitié remplis, des députés de l’opposition ont manifesté leur désaccord en entonnant la chanson patriotique écossaise "Scots Wha Hae".