On ne sait pas encore combien de temps cette mesure restera en vigueur. Les opérateurs ne peuvent pas appliquer des coûts supplémentaires à leurs clients qui appellent, envoient des sms ou surfent sur internet dans un autre pays de l'UE. Mais avec le départ du Royaume-Uni de l'UE au 1er janvier, cette législation européenne ne s'appliquera plus. Cela a d'ailleur été confirmé lors de l'accord commercial conclu jeudi entre l'UE et le Royaume-Uni.

Dans un premier temps, rien ne devrait changer pour les Belges en voyage de l'autre côté de la Manche.

"Proximus avait déjà décidé de ne pas facturer de frais d'itinérance (roaming) pour les voyages au Royaume-Uni", a déclaré le porte-parole. Chez Orange, on dit que rien ne change pour les clients: "Le Royaume-Uni reste en Europe. Pas de frais supplémentaires, 'roam like at home". Telenet confirme également que rien ne changera après le Brexit.

Les opérateurs britanniques ont fait comprendre à Bloomberg que, à l'inverse, ils ne factureraient aucun frais d'itinérance pour les Britanniques se rendant dans l'Union européenne.

On ne sait pas combien de temps sera maintenue cette mesure.