La réalité dépasse parfois la fiction. Dimanche soir, à la surprise générale, Le Figaro annonçait la publication cette semaine d’un livre cosigné par Benoît XVI pour défendre le célibat des prêtres. Pour certains observateurs, cette sortie trahissait le vœu de silence du pape émérite, ainsi que sa non ingérence dans le pontificat du pape François qui doit statuer prochainement sur la possibilité d’ordonner dans des situations exceptionnelles des hommes mariés.

Depuis dimanche toujours, cette sortie crée la polémique et des spéculations sur une guerre de pouvoir au Vatican. Et cela, alors que Benoît XVI et le cardinal Sarah, l’autre signataire de l’ouvrage, assurent l’avoir fait dans le respect de l’autorité de François.

Est-ce suite à cet ouragan médiatique et ces polémiques qui auraient inquiété Benoît ou le pape François ? Quoi qu’il en soit, le cardinal Sarah a tweeté que "considérant les polémiques qu’a provoqué la parution de l’ouvrage Des profondeurs de nos cœurs, il est décidé que l’auteur du livre sera pour les publications à venir [en anglais et en allemand notamment NdlR] : Card. Sarah, avec la contribution de Benoît XVI. En revanche, le texte complet demeure absolument inchangé."

Le pape émérite serait donc considéré comme contributeur, et non plus co-auteur.

Par ailleurs, Mgr Georg Gänswein, secrétaire particulier de Benoît XVI, cité par VaticanNews, a également précisé les circonstances pour le moins romanesques de cette publication. "Je peux confirmer que ce [mardi] matin, sur l’indication du Pape émérite, j’ai demandé au cardinal Robert Sarah de contacter les éditeurs du livre en les priant de retirer le nom de Benoît XVI comme co-auteur du livre, et de retirer aussi sa signature de l'introduction et des conclusions." "Le Pape émérite savait en effet que le cardinal était en train de préparer un livre, et il lui avait envoyé un bref texte sur le sacerdoce en l’autorisant à en faire l’usage qu’il voulait. Mais il n’avait approuvé aucun projet pour un livre à double signature, ni n’avait vu et autorisé la couverture. Il s'agit d'un malentendu, sans mettre en doute la bonne foi du cardinal Sarah", a précisé celui qui est aussi le préfet de la Maison pontificale.

Cette version des faits entre en contradiction avec une partie d'un communiqué de presse publié et confirmé ce mardi par le cardinal Sarah. Il y écrit que, le 19 novembre, le pape émérite Benoît XVI aurait reçu un manuscrit complet comportant la couverture, une introduction et une conclusion communes. Benoît XVI aurait exprimé sa "grande satisfaction concernant les textes rédigés en commun".

Selon Le Figaro, mardi en fin de journée, Benoît XVI aurait relu mais non coécrit l’introduction et la conclusion. Les prochaines éditions de l’ouvrage comporteront, sous l’introduction et la conclusion, la mention “Cardinal Robert Sarah, avec la collaboration de Benoît XVI”. 

L’histoire prochaine éclairera les circonstances exactes de cette publications.

Pour rappel, le livre "Des profondeurs de nos coeurs" sortira ce mercredi dans les librairies francophones, puis aux États-Unis et en Allemagne en février.