Nouveau rebondissement dans l'affaire Mia, cette petite Française de huit ans enlevée la semaine dernière et retrouvée saine et sauve ce dimanche, en Suisse.

Dans une vidéo publiée ce mardi, Rémy Daillet, l'homme qui est suspecté d'avoir organisé l'enlèvement, tente de justifier ses actes et celui des ravisseurs, dans ce qu'il considère être une action héroïque. " La grosse presse tente de nous discréditer au maximum en m'accusant par exemple de fomenter des enlèvements. Notre organisation, libre, résistante, rend des enfants kidnappés par l'Etat à des parents, à leur demande. Il n'y a donc absolument pas d'enlèvement", déclare-t-il dans un discours pour le moins décousu. Il va même plus loin et applaudit les ravisseurs pour leur travail: "Ce sont des héros car ils rétablissent le droit et répondent à une demande pressante de la part d'une maman, je les félicite et on fera tout ce qu'il faut pour les libérer."

Rémy Daillet, âgé de 55 ans, est célèbre pour ses théories complotistes. Dans le passé, il a d'ailleurs partagé à de nombreuses reprises ses vues bien tranchées sur la 5G, les vaccins ou encore le port du masque. L'homme, qui réside en Malaisie, fait désormais l'objet d'un mandat d'arrêt international.