Europe Imaginer vivre une fin de vol, dans une cabine remplie de fumée, vous donne des frayeurs? Les passagers du vol BA422 de British Airways ont eu droit à une aventure horrifique de ce type, sans avoir signé pour. 

Ce lundi 5 août, l'Airbus A321 parti de Londres s'est soudain retrouvé rempli d'une épaisse fumée. De quoi réduire la visibilité des passagers à un siège devant eux. Le commandant de bord a fini par procéder à un atterrissage d'urgence. Grand soulagement pour les touristes "de l'extrême", l'avion s'est posé à Valence, en toute sécurité (ou presque). Trois personnes ont été prises en charge pour inhalation de fumée et une dizaine pour des chocs reçus lors de l'évacuation.

" C'était comme un film d'horreur", commente Lucy, une dame qui a vécu cette "expérience terrifiante". D'autres pointent le manque de communication de la compagnie aérienne durant l'incident, pendant lequel "le manque d'oxygène" se faisait ressentir. 

Sur la BBC, une passagère témoigne avoir assisté à la scène 10 minutes avant l'heure de l’atterrissage initial. Selon elle, le cockpit était également enfumé, ce qui a obligé le pilote à porter un masque d'oxygène pendant qu'il posait l'avion au sol.

Selon les informations récoltées par AP, un incendie au niveau d'un moteur de l'avion serait à l'origine de l'incident. British Airways a simplement confirmé qu'un "incident" s'était produit, sans donner davantage de détails.