Depuis ce mercredi matin, une vidéo de la rencontre entre Ursula von der Leyen, Charles Michel et Recep Tayyip Erdogan agite les réseaux sociaux. On y voit le président du Conseil européen et le président turc s'asseoir sur les deux chaises préparées côte à côte, laissant la présidente de la Commission européenne, seule debout, face aux deux hommes.

Ursula von der Leyen sera installée sur un fauteuil, face à Mevlüt Çavuşoğlu, le ministre des Affaires étrangères. Pourtant, le rang protocolaire d'Ursula von der Leyen et Charles Michel est exactement le même, comme cela a été confirmé par le porte-parole de la Commission européenne, Eric Mamer, ce mercredi.

Cette vidéo fait également beaucoup réagir chez nous, notamment au sein de la classe politique. Zakia Khattabi (Ecolo), ministre fédérale de l'Environnement et du Climat, s'est fendu d'un simple "Les hommes savent pourquoi #sororité ". Christie Morreale (PS), vice-présidente du gouvernement wallon, a quant à elle lâché : "Ce qui est surprenant n’est pas l’attitude d'Ergodan, mais celle de Charles Michel".

François De Smet, président de DéFI, s'est aussi questionné sur l'attitude de l'ancien Premier ministre belge: "Parvenir à diviser et humilier l'UE avec une simple chaise. Charles Michel n'aurait-il pu éviter la violence symbolique de cette séquence". Un tweet auquel Olivier Maingain, l'ancien président du parti amarante, a répondu : "Quel manque d'élégance et quelle satisfaction pour Erdogan qui ne considère pas la femme comme son égal. Charles Michel aurait pu faire la preuve des valeurs européennes mais il a préféré se placer...."

D'autres réactions de politiques