"Une épreuve douloureuse mais nécessaire”. C’est en ces termes que l’avocate de Coline Berry a décrit la longue audition de la fille de Richard Berry, jeudi, par la brigade de protection des mineurs de Paris. Durant cet entretien qui a duré six heures, celle qui accuse son père et Jeane Manson d’agressions sexuelles et de viols a pu dénoncer les faits qu’elle a subis et fournir des explications et des détails, a fait savoir Maître Karine Shebado.

© AFP

“Nous n’étions pas venues les mains vides, mais avec de nombreux éléments, a-t-elle indiqué. Il s’agissait pour nous de remettre de l’ordre dans le désordre, de remettre de la loi dans une relation père-fille qui en manquait cruellement.”

L’avocate de Coline Berry a également indiqué sur France Info que sa cliente est “prête et disposée à rencontrer, à confronter son père. Elle y est préparée.”

Rappelons que depuis le début de cette affaire, Richard Berry comme Jeane Manson clament leur innocence. Sur Instagram, l’acteur a qualifié les accusations dont il fait l’objet d’“immondes”. “Je n’ai jamais eu de relations déplacées ou incestueuses avec Coline, ni avec aucun de mes enfants”, a-t-il écrit. Son épouse Pascale Louange et une autre de ses filles, Joséphine Berry, le soutiennent dans cette épreuve.

De son côté, Coline Berry a reçu l’appui de sa cousine Marilou Berry, ainsi que celui de la mère de cette dernière, l’actrice et réalisatrice Josiane Balasko.