"La Turquie sera pleinement engagée à aider l'Azerbaïdjan à recouvrer ses terres occupées et à défendre ses droits et intérêts selon le droit international", a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun.

Affirmant que l'Azerbaïdjan "cherche simplement à assurer la sécurité des populations civiles près de la ligne de front et à libérer ses terres occupées", il a estimé que "le monde ne peut pas se permettre de placer sur un même pied d'égalité l'agresseur et la partie lésée au nom d'un soi-disant principe de neutralité".

La Turquie considère que l'Arménie occupe le Nagorny Karabakh par les biais des séparatistes hostiles à Bakou qui y ont autoproclamé une république en 1991 à la chute de l'Union soviétique.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a ainsi appelé à la fin de "l'occupation" arménienne du Nagorny Karabakh pour faire cesser les combats meurtriers qui y opposent séparatistes soutenus par l'Arménie et forces azerbaïdjanaises.

Les déclarations de la présidence turque interviennent peu après que le Kremlin a appelé Ankara à s'abstenir à "mettre de l'huile sur le feu" et oeuvrer pour la paix au Nagorny Karabakh, où les combats ont fait près de 100 morts depuis dimanche.

L'Union européenne a jugé lundi la situation au Karabakh "très préoccupante" et toute ingérence dans cette région "inacceptable".

Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc

L'Arménie a affirmé mardi que la Turquie avait abattu un de ses avions militaires, Erevan accusant Ankara d'ingérence dans les combats en cours entre l'Azerbaïdjan et les séparatistes pro-arméniens du Nagorny Karabakh. "Un avion SU-25 arménien a été abattu par un F-16 turc (...) qui venait du territoire azerbaïdjanais", a annoncé la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chuchan Stepanian, dans un message sur Facebook, précisant que le pilote arménien de l'appareil "était mort en héros.

La Turquie a démenti mardi avoir abattu un avion militaire arménien comme l'en a accusée le ministère arménien de la Défense en pleins combats entre l'Azerbaïdjan et des séparatistes soutenus par Erevan au Nagorny Karabakh. "L'allégation selon laquelle la Turquie a abattu un chasseur arménien est absolument fausse", a déclaré le directeur de la communication de la présidence turque Fahrettin Altun.

© AFP