"Il ne sera plus possible de louer ou garer une trottinette électrique dans la plupart des zones les plus denses de Copenhague à partir du 1er janvier", ont écrit les services techniques et environnementaux de la ville dans un email à l'AFP.

Concrètement, ces véhicules seront interdits de cité dans le centre-ville historique, où il est déjà impossible de les déposer, et les quartiers adjacents.

"Malheureusement, nous avons constaté des problèmes majeurs avec ces trottinettes électriques (...). C'était extrêmement difficile pour les personnes âgées de passer quand elles sont affaissées dans la rue", a expliqué à la télévision TV2 Rune Dybvad, un conseiller municipal.

La mesure doit encore être approuvée par le conseil municipal mais dispose d'un large soutien.

La trottinette électrique est contestée dans beaucoup de grandes villes à cause de la cohabitation difficile entre ses utilisateurs, les piétons et les cyclistes dans les espaces urbains restreints, qui a amené les municipalités à encadrer parfois très strictement son utilisation.

En novembre, Singapour avait décrété l'interdiction des trottinettes électriques sur les trottoirs, emboîtant le pas à l'Allemagne et à la France.

A Montréal, elles ne sont pas disponibles après l'échec d'une période d'essai du fait du manque de respect des usagers.

Selon des estimations de la presse spécialisée, 300 accidents liés aux trottinettes ont été déplorés à Copenhague en 2019.