Un bateau de croisière bloqué dans le port italien de Civitavecchia est indemne de coronavirus et les passagers, bloqués par milliers depuis jeudi matin, ont été autorisés à débarquer, selon le ministère de la Santé jeudi soir.

Les tests de prélèvements sur un couple chinois dont l'épouse présentait des symptômes de la maladie, analysés dans un hôpital spécialisé de Rome, se sont avérés négatifs, a confirmé à l'AFP un porte-parole du ministère de la Santé. Selon un communiqué du ministère, "le navire a été libéré des obligations sanitaires", et les autorités "sont en train d'informer la capitainerie du port".

Les 1.100 passagers, sur les 6.000 à bord de l'énorme paquebot - fort aussi d'environ 1.000 membres d'équipage - qui devaient débarquer à Civitavecchia sont donc autorisés à le faire.

Le groupe Costa Croisières n'était pas joignable en début de soirée pour donner des précisions sur les modalités de débarquement qui, selon l'agence Ansa, pourrait avoir lieu dès jeudi soir.

Le navire était arrivé tôt jeudi en provenance de Palma de Majorque (Espagne). Les autorités sanitaires avaient été mises en alerte très rapidement car une touriste chinoise de 54 ans avait de la fièvre et une forte toux. Trois médecins et une infirmière étaient montés à bord pour effectuer des prélèvements. Le couple avait été placé en isolement dans sa cabine.

Originaires de Macao, ils étaient arrivés à Milan de Hong Kong le 25 janvier et avaient embarqué à Savone, dans le nord-ouest de l'Italie pour une croisière d'une semaine en Méditerranée. Le paquebot avait fait étape à Barcelone et Valence (Espagne) ainsi qu'à Marseille (France) avant Palma de Majorque.