Les autorités sanitaires de nombreux pays touchés par le coronavirus ont émis des recommandations à l'égard des habitants. Pour éviter que se propage le virus, il a ainsi été conseillé, en France notamment, de se laver les mains toutes les heures, d'utiliser des mouchoirs à usage unique et d'éviter de se serrer la main. Des précautions qu'ont déjà décidé d'adopter certains dirigeants, comme on a pu le remarquer lors des négociations post-Brexit où aucune poignée de main n'a été constatée.

Mais tout le monde n'a toutefois pas décidé de se soumettre à ces mesures de prévention. Ainsi, Boris Johnson a déclaré ce mardi 3 mars qu'il ne comptait pas changer ses habitudes. "Je serre des mains, a-t-il insisté. J’étais à l’hôpital l’autre soir où je crois qu’il y avait des patients atteints du coronavirus, et j'ai serré la main de toute le monde, ça vous fera plaisir de le savoir. Et je continuerai de serrer des mains". Pour le premier ministre britannique, le plus important est de se laver les mains. Une prise de position qui a fait réagir la Toile, jugeant "ridicule" l'attitude de l'homme politique. Un internaute a ainsi fait remarquer sur Twitter que "serrer la main des malades était le meilleur moyen de propager l'épidémie". 


Le ministre de la Santé du Royaume-Uni avait à son tour, plus tôt dans la journée, estimé "négligeable" le risque de contamination via une poignée de main. 

Cinquième pays européen le plus touché par l'épidémie, la Grande-Bretagne compte quelque 51 cas de coronavirus.