Angela Merkel, en contact vendredi avec un médecin testé positif au nouveau coronavirus, a "décidé de se placer immédiatement en quarantaine" à domicile, a annoncé dimanche le porte-parole du gouvernement allemand.

La chancelière a été "informée qu'un médecin qui lui avait administré un vaccin contre des infections à pneumocoque vendredi après-midi était positif" au nouveau coronavirus, a indiqué Steffen Seibert dans un communiqué.

Mme Merkel "fera l'objet d'un test au cours des prochains jours" pour savoir si elle est infectée, a ajouté le porte-parole, pour qui un "test à ce stade ne serait pas concluant".

La chancelière, âgée de 65 et en poste depuis novembre 2005, "poursuivra ses activités officielles en quarantaine à domicile", à Berlin, conclut M. Seibert.

Mme Merkel venait de présenter, juste avant l'annonce de sa mise en quarantaine, de nouvelles mesures pour endiguer l'épidémie de Covid-19, dont l'interdiction des rassemblements de plus de deux personnes et les fermetures de tous les restaurants en Allemagne.