Fixée actuellement à 30 personnes, cette nouvelle limite s'appliquera "aux rassemblements à l'intérieur et à l'extérieur, dans les logements privés, les espaces publics extérieurs et des lieux comme les pubs et les restaurants", ont indiqué les services du Premier ministre Boris Johnson avant une conférence de presse mercredi après-midi.

"Nous devons agir maintenant pour empêcher le virus de se répandre", doit déclarer le dirigeant conservateur, selon le communiqué.

"Nous simplifions et renforçons les règles sur les contacts sociaux pour les rendre plus faciles à comprendre et à appliquer pour la police", doit-t-il ajouter. "Il est absolument essentiel que les gens se soumettent à ces règles".

Les exceptions concernent les ménages de plus de six personnes, les écoles, les lieux de travail, les mariages, les funérailles ou les sports d'équipe organisés conformément aux consignes sanitaires.

Les contrevenants risquent une amende de 100 livres sterling (environ 100 euros), qui sera doublée à chaque récidive jusqu'à un maximum de 3.200 livres.

Au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe avec plus de 41.500 morts, chacune des quatre nations constitutives décide de ses propres mesures sanitaires, le gouvernement de Londres étant compétent uniquement pour l'Angleterre.

Des reconfinements locaux ont déjà été mis en place pour contenir des flambées de la maladie Covid-19, afin d'éviter un nouveau confinement au niveau national, dévastateur pour l'économie.