Le gouvernement néerlandais a annoncé mardi la réouverture partielle à partir du 11 mai des écoles primaires et des garderies, fermées depuis la mi-mars, tout en préservant d'autres mesures visant à endiguer la pandémie de Covid-19.

Les élèves du primaire pourront reprendre leurs cours "à temps partiel", en alternant enseignement à l'école et à domicile, a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte lors d'une conférence de presse, suivant l'avis des scientifiques du gouvernement selon lequel les enfants semblent moins susceptibles de contracter et transmettre le nouveau coronavirus. Les Pays-Bas, qui ont préféré favoriser le développement d'une immunité collective et ont fait le choix d'un "confinement intelligent" aux règles plus souples que ses voisins, suivent ainsi l'exemple de l'Allemagne et d'autres pays scandinaves qui ont également commencé à rouvrir leurs écoles. "Ce sont des compromis difficiles, mais mieux vaut être prudent maintenant que de regretter par la suite", a prévenu M. Rutte. 

Les collèges et lycées peuvent se préparer à une réouverture partielle à partir du 2 juin, a précisé le Premier ministre. Le gouvernement a toutefois prolongé la fermeture des restaurants et cafés jusqu'au 19 mai, ainsi que l'interdiction de rassemblement pour trois mois supplémentaires, jusqu'au 1er septembre. Cette prolongation signifie notamment que la saison de football sera suspendue jusqu'à la fin de l'été au moins, a précisé M. Rutte. Selon le dernier comptage des autorités, 34.134 cas de contamination au Covid-19 ont été détectés aux Pays-Bas, dont 3.916 décès.