Les présidents français Emmanuel Macron et chinois Xi Jinping se sont accordés lundi, au cours d'une conversation téléphonique, pour souhaiter un sommet extraordinaire du G20 sur les aspects sanitaire et économique de la crise du coronavirus, a indiqué l'Elysée.

"Les deux présidents se sont accordés sur le fait que la tenue d'un tel sommet serait utile en particulier sur le plan sanitaire, en associant l'OMS pour travailler conjointement sur les traitements et le vaccin, et sur le plan économique (stabilisation de l'économie mondiale par des mesures coordonnées sur le plan budgétaire et monétaire; soutien aux Etats les plus vulnérables)", a indiqué la présidence française.

Un tel sommet se tiendrait certainement en visioconférence comme celui du G7 organisé la semaine dernière. Le sommet annuel du G20 est prévu en novembre en Arabie saoudite, le pays qui préside cette année le groupe des 20 pays les plus développés.

Ryad avait indiqué la semaine dernière sa volonté d'organiser un sommet "virtuel" rapidement.

Au cours de leur échange, MM. Xi et Macron "ont souligné la solidarité réciproque dont leurs pays avaient fait preuve dans le combat contre l'épidémie, par l'envoi de matériel médical au moment où la Chine et la France (et ses partenaires européens) en avaient respectivement besoin", a précisé l'Elysée.

La France avait envoyé le mois dernier 17 tonnes de matériel médical à Wuhan, la ville chinoise où le virus est apparu en décembre. Pékin a de son côté envoyé la semaine dernière un million de masques à la France, qui en manque cruellement.

Paris et Pékin vont "rester en contact étroit sur la coopération technique ainsi que sur les besoins matériels", a précisé l'Elysée.