Deux adolescents soupçonnés du viol d'une adolescente et de la diffusion de sa vidéo sur les réseaux sociaux ont été placés en garde à vue dans l'Essonne (au sud de Paris) samedi, a-t-on appris de sources policières. Les deux adolescents, âgés de 16 ans, sont soupçonnés d'avoir violé jeudi une adolescente dans une cage d'escalier à Morsang-sur-Orge dans l'Essonne, selon des sources policières.

Ils sont également accusés d'avoir diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux. La victime, mineure également, habitant Grigny (Essonne), a été identifiée.

La vidéo avait été signalée à la Plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements (Pharos). La police nationale a diffusé un message sur Twitter appelant à ne pas relayer cette vidéo.

Vendredi soir, un des deux mineurs s'est rendu lui-même au commissariat de Juvisy et a reconnu les faits. Dans la nuit de vendredi à samedi, son complice a été interpellé et également placé en garde à vue.

Samedi matin, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes/ hommes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa a tweeté "#Grigny La vidéo du viol d'une jeune fille est révoltante. J'ai demandé son retrait à @Twitter. Merci pour vos alertes à @PoliceNationale. Je m'entretiens ce jour avec le Préfet. Justice sera rendue. Le respect des femmes & de la loi concerne tous les endroits de la République !"