Ce lundi, le docteur Didier Raoult a fait une déclaration controversée.

"Pour nous, l’épidémie est en train de disparaître." Tels sont les mots de Didier Raoult ce lundi dans une longue vidéo à propos du Covid-19. Dans cette vidéo, le médecin français annonçait qu'il était "très content du traitement de l'épidémie" et il notait une "baisse significative des cas de coronavirus à Marseille." Il laissait également penser que le pire de l'épidémie est passé et que tout pourrait rentrer dans l'ordre rapidement.

Ces déclarations n'ont pas plu du tout au directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) de la région Paca . Interrogé par France Bleu, Philippe de Mester a tenu à remettre les points sur les i: "Il est tout à fait prématuré de pouvoir faire des pronostics sur la fin de l’épidémie. Nous n’en savons rien malheureusement. Nous enregistrons, c’est vrai, depuis quelques jours une diminution de la progression de l’épidémie, pas du tout une régression. L’épidémie va se poursuivre et ça va prendre encore des semaines."

Philippe de Mester a également tenu à souligner l'importance du confinement. "Je n'ai peut-être pas la notoriété du Professeur Raoult, mais il faut être très sérieux sur les mesures de confinement. C'est que comme ça qu'on y arrivera" conclut-il.

Un soutien inattendu pour le Dr Raoult

Didier Raoult est vu comme le défenseur de la chloroquine, qui suscite le débat en France. Le médecin de Marseille peut, en tout cas, compter sur un soutien de taille en la personne d'Emmanuel Macron. S'il n'a pas abordé les propos tenus sur la propagation du virus à Marseille, le président de la République a déclaré dans une interview à RFI que Didier Raoult était "grand scientifique". Pour Emmanuel Marcon, "la bi-thérapie que propose le professeur Raoult, il faut qu'elle soit testée. Il faut qu'on avance, qu'on montre l'efficacité et qu'on mesure la toxicité".

Le président a également avoué qu'il fallait tout de même rester "très prudent" avec la chloroquine. "Ce n'est pas une question de croyance, c'est une question de scientifique. Je suis convaincu que c'est un grand scientifique, et je suis passionné par ce qu'il dit et ce qu'il explique, a conclu le chef de l'Etat. "M Raoult est vraiment une de nos plus grandes sommités en la matière".