Dispositif exceptionnel dans la capitale française dimanche soir pour la finale de la Ligue des champions, opposant le Bayern Munich au Paris Saint-Germain: l'avenue des Champs-Élysées sera réservée aux piétons, a annoncé samedi le préfet de police de Paris. A partir de 21h00 dimanche soir, il n'y aura "plus de circulation sur les Champs de manière à ce que les gens puissent remplir l'espace en respectant les règles" de distanciation sociale, a déclaré lors d'un point presse Didier Lallement, qui a appelé les badauds à venir "à pied" sur l'avenue.

Ce "dispositif" exceptionnel est en principe réservé aux soirées du 31 décembre, a précisé M. Lallement.

"Il y aura des expressions de joie", "il faut simplement qu'elles soient compatibles avec la sécurité publique" et avec les mesures liées à la pandémie de Covid-19, a affirmé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, venu inspecter à la Préfecture de police de Paris le dispositif prévu pour dimanche soir.

Il a ajouté que "deux heures après le match", "le rassemblement (serait) totalement interdit et les policiers et gendarmes feront l'évacuation des personnes".

Le périmètre d'obligation de port du masque sera étendu pour la soirée et des "points de prévention" seront mis en place. Quelque 20.000 masques pourront être distribués.

Une "verbalisation systématique" sera appliquée en cas de non-port de cette protection du visage, a indiqué le ministre.

Un effectif de 3.000 membres des forces de l'ordre sera mobilisé, notamment pour la "sécurisation" des "commerces et établissements" de l'avenue, a indiqué le préfet. Dix-sept stations de métro seront fermées.

Dimanche soir, une retransmission du match qui se jouera à Lisbonne est prévue au sein du Parc des princes, avec une jauge limitée à 5.000 personnes.