Présidentielle française: Macron toujours en tête dans les sondages, Pécresse et Le Pen au coude-à-coude

Le président sortant confirme sa position de favori.

E.L
Présidentielle française: Macron toujours en tête dans les sondages, Pécresse et Le Pen au coude-à-coude
©AFP - Ait Adjedjou Karim/Avenir Pictures/ABACA

Alors qu'il ne s'est toujours pas officiellement déclaré candidat, le président sortant Emmanuel Macron continue d'avoir la cote dans les sondages pour la présidentielle d'avril prochain.

Selon un sondage publié ce vendredi par OpinionWay, la figure de proue de La République en Marche renouvellerait son mandat, peu importe son adversaire au second tour.

D'après cette étude réalisée auprès de 1.000 personnes, près d'un Français sur quatre (24%) voterait en effet Macron au premier tour. Un score qui est resté stable sur les trois derniers mois.

La candidate des Républicains, Valérie Pécresse, est elle créditée de 18% des intentions de vote, tout comme la candidate d'extrême-droite, Marine Le Pen. Pécresse confirme ainsi sa belle progression, elle qui ne récoltait encore que 8% des voix en septembre dernier. La candidate du Rassemblement National se rassure également. En chute libre dans les sondages depuis novembre, elle gagne deux points par rapport aux prévisions de décembre.

Si elles atteignent le deuxième tour, ni Pécresse ni Le Pen ne parviendrait toutefois à faire de l'ombre à Macron. Dans l'hypothèse d'un match Macron-Le Pen, le premier est donné gagnant à 56%. Lors d'un duel Macron-Pécresse, le président sortait serait réélu avec 53% des voix.

L'autre candidat extrémiste, Eric Zemmour, progresse lui aussi. Le chroniqueur et polémiste récolterait ainsi 13% des votes au premier tour.

La gauche minée par sa désunion

De l'autre côté de l'échiquier politique, la gauche est toujours à la peine. Aucun candidat ne parvient à atteindre la barre des 10% des intentions de vote. Le premier à émerger est le candidat de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, avec 9% des voix. L'ancienne ministre de la Justice, Christiane Taubira, récolterait 5% des votes, tout comme l'écologiste Yannick Jadot. Le candidat d'EELV chute ainsi de 3 points par rapport aux prévisions de décembre.

La socialiste Anne Hidalgo ne récolterait elle que 2% des voix, souffrant probablement de la nouvelle candidature de Taubira. L'actuelle maire de Paris se positionne ainsi derrière le communiste Fabien Roussel (3%).

Pour rappel, le premier tour de la présidentielle est prévu le dimanche 10 avril. Le second tour se tiendra deux semaines plus tard, le 24 avril.

Sur le même sujet